Impression du livre

Autrefois, on imprimait avec de très lourds caractères en plomb sur de vieilles presses mécaniques. Aujourd’hui, la reprographie en noir et blanc ou en couleurs est facilitée par l’accessibilité des imprimantes et des photocopieurs. Ainsi, un livre prend forme quand on couche sur le papier les textes maintenant habillés de leur caractère d’imprimerie et que l’on en confectionne des copies prêtes à recevoir leur couverture.