La confection d'une reliure...

UN MÉTIER D’ART TRADITIONNEL...

Réparations mineures de livres et de documents

Vous pouvez faire recoller, réparer, renforcer un vieux livre, un livre précieux, un livre neuf, une série de livres d’enfant, une collection de bandes dessinées ou une encyclopédie santé pour leur donner une deuxième et une troisième vie. Avec des coins, des dos solides, des couvertures efficaces, rigides ou souples, vous pouvez prolonger leur durabilité.

Étapes d’une reliure

Coudre, grecquer, arrondir, endosser, embosser sont des étapes souvent invisibles mais essentielles pour respecter le papier, la couverture et conserver l’ensemble du livre dans le meilleur état possible. Le grecquage illustre une de ces étapes si importantes pour la solidité du livre, car cela permet à la colle de mieux adhérer dans l’interstice des pages et éviter ainsi les cassures éventuelles.

Couvertures rigides

Différents produits sont utilisés pour fabriquer des couvertures rigides : papiers, cartons, toiles et peaux qui servent à relier des revues, des périodiques, des journaux pour mieux les conserver et les archiver. Les couvertures rigides peuvent être aussi nécessaires pour des livres neufs auxquels on veut donner soit une solidité, soit une durabilité, soit une décoration unique, soit une texture particulière. 

Restauration de
vieux livres

L’émerveillement de la transformation, surtout si un livre est abîmé, nous permet d’apprécier l’art de la reliure de l’avant et de l’après, un des plus grands plaisirs de la restauration de livres. On peut donner un second souffle à vos livres anciens, vos livres rares, vos livres de famille, vos dictionnaires, vos bibles, vos bandes dessinées et même aux livres de recettes de votre mère ou de votre grand-mère